Catégorie dans Management

Création d’entreprise au Delaware : ce qu’il faut savoir !

La création d’une société au Delaware est pertinente pour faire de l’optimisation fiscale. Cet État est l’un des meilleurs au monde en termes d’opportunités. Parmi elles : pas besoin de tenir et de publier une comptabilité.

Opportunités du Delaware

De nombreux européens choisissent de s’installer dans l’État du Delaware pour pouvoir effectuer leurs opérations immobilières sur les États-Unis. Vous n’avez pas besoin de résider dans cette localité pour y créer une entreprise. Lorsque vous déciderez de passer au montage proprement dit, la première précaution à prendre consistera à choisir le modèle dit “LLC”. 

Votre société sera en quelque sorte un hybride entre une société dite en commandite dont le capital est fractionné en actions et une entreprise totalement commerciale.

Avantages légaux

Pour la création d’une entreprise au Delaware, la structure LLC dispose de nombreux avantages. Elle offre une relative protection aux biens appartenant de façon individuelle aux propriétaires de l’entreprise. Ils ne risquent pas d’être saisis si les finances de l’entreprise sont engagées par une créance.

De plus, l’entreprise que vous allez créer ne subira aucune restriction commerciale communément appliquée aux entreprises créées dans les autres États américains.

La structure “LLC” permet à une personne physique ou à un groupe de personnes physiques qui en ont la propriété de bénéficier des avantages des entreprises offshore.

Cela implique de ne pas payer de taxes sur l’ensemble des bénéfices produits par les activités de la société. Cela est possible à condition que les activités soient exercées hors des États Unis d’Amérique. Le plus souvent, les personnes ayant fondé des “LLC” n’ont pas la nationalité américaine et ne résident pas dans le pays. En revanche, afin de créer votre société, vous devrez payer un impôt unique de 250 dollars américains. 

Avantages pour les partenariats

L’organisation des rapports entre votre entreprise et des partenaires est simplifiée si vous êtes installé dans le Delaware. De nombreux prestataires vous accompagneront volontiers pendant le processus de mise en place de votre société.

Utiliser l’expérience de ces experts en création de sociétés offshore est une bonne idée, cela vous évitera de commettre des erreurs dues à votre inexpérience.

Devenir un bon manager : les manières d’agir au quotidien

Être un bon manager ne s’apprend pas sur le tas. Certains passent par des années de cours pour ce faire. Mais outre les techniques managériales conseillées par les experts et l’accompagnement d’une entreprise de management spécialisée, vous devez également avoir une certaine manière d’agir au quotidien. Le but étant de booster la productivité de vos collaborateurs. Voici notamment quelques conseils pour ce faire.

1.     Repensez vos phrases

Un bon manager doit savoir bien formuler ses phrases. Le choix de vos pronoms personnels notamment est déjà un détail important pour stimuler la créativité de vos employés. Au lieu du « vous », utilisez le « nous » ou le « on ». Vous ne devez pas vous mettre à l’écart, mais avancer avec votre équipe. Un bon manager n’est pas seulement celui qui donne des ordres du haut de son tour d’ivoire.

Évitez également le ton impératif. Formulez vos phrases de manière à faciliter la compréhension du message que vous souhaitez envoyer. Soyez convivial et agréable, mais avec un ton sérieux qui impose tout de même le respect.

2.     Intégrez-vous

Vous devez aussi vous intégrer parmi vos collaborateurs. Raison pour laquelle d’ailleurs généralement un manager commence par le bas de l’échelle. Ainsi, vous aurez moins de mal à comprendre les besoins et les difficultés auxquelles doivent faire face vos employés.

Attention toutefois, il faut mettre certaines limites dans les relations que vous avez avec vos employés. Vous vous intégrez dans les projets pour suivre leur évolution, mais vous n’êtes pas pour autant leur meilleur ami. Il faut trouver le bon équilibre et respecter une certaine hiérarchie.

3.     Ayez le sens de l’écoute

Évitez les pressions quotidiennes. Exit les ordres de 8 heures du matin jusqu’au soir. Ce sont les meilleurs moyens afin de décourager votre équipe. Au contraire ! Si vous avez le sens de l’écoute, vous devriez avoir de meilleurs résultats, et ce, sur le long terme.

N’oubliez pas que les réunions et les séances de briefing sont des moments de partages. Vous devez écouter les arguments des autres et étudier toutes les possibilités pour prendre les meilleures décisions possible. Vous devez aussi écouter les griefs de vos employés et leur proposer des solutions pérennes et rapides pour y remédier afin de leur donner un cadre de travail plus agréable.

4.     Soyez organisé

Enfin, un bon manager est celui qui sait le mieux s’organiser. Vous devez avoir un planning précis pour chaque projet. Mais attention, il ne faut pas non plus avoir un cadre de travail quasi militaire. Prévoyez toujours des délais supplémentaires pour pallier d’éventuels retards. Ceci vous évitera des embarras auprès des clients et vous permettra de garder le contrôle, sans mettre la pression sur vos salariés.

Quelles sont les erreurs à éviter pour être un bon manager ?

Les erreurs ne sont pas fatales si elles sont commises par inadvertance et ignorance. Toutefois, si vous êtes à la tête d’une équipe, il est quand même important de connaitre les points importants pour être un bon manager. Vous pouvez déjà éviter les erreurs de débutant en matière de management pour vous faire respecter par vos collaborateurs. Découvrez ces erreurs et profitez de cette connaissance pour vous améliorer.

La perte de contrôle sur votre équipe

En tant que manager, vous vous mettez une pression pour tout contrôler. Ce n’est pas la bonne attitude à adopter, car vous serez vite dépasser par les événements et par les charges de travail que vous entreprenez. Pour être un bon manager, vous devez faire confiance à chaque membre de votre équipe. Vous devez savoir déléguer les tâches et de demander conseil au besoin. Sachez que chaque personne sous votre aile est différente et elle possède leur propre façon de venir à bout d’un problème au travail. Vous n’allez pas leur donner votre autorité, mais ils peuvent participer à leur niveau pour résoudre le problème. Soyez juste envers votre équipe, vous leur laissez un peu de liberté tout en les cadrant en même temps. Il faut savoir poser les limites et laisser la liberté, et ce au bon moment. C’est le défi quotidien d’un manager compétent, il doit toujours voir dans chaque situation l’équilibre. Vous pouvez communiquer clairement avec votre équipe en leur expliquant les règles à chaque nouveau défi. C’est ainsi que vous allez devenir un bon manager, vous les informez à tout moment de ce qu’il est permis de faire et de ce qui est interdit.

L’oubli de la cohésion au sein de l’équipe

Le facteur humain est le point le plus important dans une entreprise. En tant que manager, vous ne devez jamais oublier cela. Au lieu de vous perdre dans les problèmes courants au travail, vous devez prendre du temps pour créer du lien entre les membres de votre équipe. Vous devez prendre en considération la cohésion de votre équipe au risque de les démotiver ou de les faire vivre une ambiance malsaine au lieu du travail. Avec de bonnes astuces, vous pouvez y remédier rapidement. Il peut s’agir d’une petite réunion régulière entre les membres de l’équipe, de partage d’expériences, d’un séminaire sur la cohésion de groupe et bien d’autres encore.

Ne prenez pas tout à cœur

Vous êtes le manager, vous êtes le pilier et le centre de votre équipe. Il n’est pas rare que vous soyez également la cible de propos malveillants, voire méchants. Vous ne serez plus à l’abri des critiques et ce sera votre lot quotidien en tant que chef d’équipe. Ne faites pas une affaire personnelle de tout ce que vous entendez. Soyez un bon exemple et faites la part des choses, vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde. Entre autres, gérez vos émotions et restez toujours professionnel dans vos gestes et vos mots.