Catégorie dans Recrutement

Comment bien rédiger son CV de coiffeur ?

Votre formation de coiffeur est terminée, mais vous n’avez pas encore trouvé un emploi en plein temps ? Vous travaillez déjà dans le domaine, mais avez remarqué que les conditions relatives une nouvelle offre sont plus intéressantes ? Dans le premier cas comme dans l’autre, la rédaction de votre CV nécessite la soumission aux règles suivantes.

Bien choisir le titre

Un titre accrocheur est indispensable pour que votre candidature pour rejoindre un salon de coiffure soit retenue. Car votre CV a vocation à faire connaître votre parcours par les recruteurs, vous ne devrez pas vous contenter d’un titre de type « CV de M… ». Ceux-ci devront directement savoir globalement, en lisant votre titre, ce qu’ils peuvent avoir en retenant votre candidature. Rien ne vous interdit de reprendre l’intitulé du poste à pourvoir pour lequel vous avez décidé de vous porter candidat. Cependant, vous aurez la chance d’avoir plus de visibilité en y ajoutant vos qualités ou spécialités. « Coiffeur styliste créatif et innovant » sera, par exemple, un titre attractif.

Ce qu’il faut écrire dans la rubrique « à propos de moi »

Après avoir apposé le titre de leur CV de coiffeuse à domicile ou en salon de coiffure, nombreux sont les candidats qui passent directement à la section « expériences professionnelles ». Ils ne sont pas conscients de l’importante valeur accordée à la rubrique « à propos de moi » par les recruteurs. Il s’agit de vous décrire en quelques lignes en mettant notamment en avant vos principales qualités. Ne commencez cependant pas à écrire sans la réalisation d’une analyse bien approfondie de l’offre d’emploi ou des profils recherchés par le salon que vous souhaitez rejoindre. Basez sur les résultats pour connaître vos qualités et compétences particulières à mettre en avant.

La mise en valeur des expériences professionnelles

Même si la rubrique « à propos de moi » permet déjà aux recruteurs de savoir si vous êtes un candidat idéal ou non, vous les aiderez à se fixer sur leur décision de vous prendre en soignant la section des «expériences professionnelles ». Soyez ainsi clair en ce qui concerne vos précédents postes et les tâches qui y ont été attachés. Cela ne devra cependant pas vous pousser à sacrifier l’agréabilité de la lecture. Il vous est ainsi recommandé, lorsque vous rédigez cette partie de votre CV sur  https://www.genius-cv.com ou un site similaire, de procéder à une présentation en entonnoir et de commencer par vos fonctions les plus récentes.

L’importance des spécialisations dans la section « formation »

Au moment de vous attaquer à la rédaction de la section « formation », vous pourrez être tenté de proposer des descriptions académiques. Cela pourra cependant être contre-productif, car les recruteurs n’auront pas le temps de s’adonner à des lectures académiques. Contentez-vous ainsi de mentionner :

  • Vos établissements d’études et de formation
  • Vos diplômes et autres certifications
  • De la date de vos études et formations et celle de l’obtention de chacun de vos diplômes

Mettez en avant vos compétences dans une rubrique dédiée

La lecture de la rubrique « expériences professionnelles » peut ne pas suffire aux recruteurs pour savoir si vous êtes réellement compétent pour occuper le poste que vous convoitez. Pour cette raison, envisagez de mettre dans votre CV une rubrique ayant pour vocation de présenter vos compétences techniques et celles comportementales. Parmi celles les plus requises dans le domaine figurent notamment la maîtrise de la coupe à la tondeuse, la maîtrise du rasage, le niveau avancé en coloration, le sens du relationnel et la capacité à s’adapter aux exigences des clients.

Le partage de personnel facilite le remplacement dans les pharmacies

En fonction des besoins, des horaires et des calendriers, il n’est pas toujours très facile de trouver un remplacement pour une pharmacie. Il existe tout de même des solutions et il suffit de se rendre sur un site dédié pour comprendre le mécanisme. Il sera alors beaucoup plus simple d’envisager le remplacement d’un titulaire en officine puisqu’il existe le concept du partage du personnel. Cela est valable pour un pharmacien, mais également un préparateur en pharmacie. 

Pourquoi chercher un remplaçant ? 

En fonction des congés engendrés par une grossesse, des absences de quelques jours ou encore des arrêts pour les maladies, et même des vacances, certaines officines ont un sous-effectif. Il faut pourtant répondre aux attentes de la clientèle qui attend clairement un cadre intéressant et performant. Vous devez donc vous tourner vers des sites spécifiques pour trouver au plus vite un professionnel susceptible de remplacer le préparateur ou le pharmacien titulaire. 

  • Le partage du personnel est efficace, car c’est un pharmacien qui viendra remplacer le professionnel absent.
  • Il a toutes les connaissances nécessaires, il devra juste se familiariser avec l’environnement.
  • Il sera alors opérationnel dès son arrivée dans l’officine et cela présente de sérieux avantages en termes d’organisation et de productivité.
  • La gestion des ressources humaines est nettement plus efficace, et même simplifiée grâce à ce mode opératoire.
  • Pour en profiter, c’est assez simple, il suffit de s’inscrire sur un site dédié et vous aurez un remplaçant en quelques clics.

Il faut bien sûr identifier les besoins de la pharmacie afin de dénicher le profil le plus adapté que ce soit pour quelques jours ou plusieurs semaines. En effet, les absences prolongées sont les plus problématiques pour les officines alors que l’affluence est toujours la même. Avec cette technique, vous aurez un remplaçant en quelques clics, il est important de préciser que le partage du personnel est valable pour toute la France. 

Comment recruter un nouveau collaborateur ?

Qu’il s’agisse d’un nouveau poste ou du départ d’un collègue dans votre entreprise, le recrutement est incontournable. Cependant, chaque structure est unique et vous vous demandez : « comment recruter ? » Heureusement, il existe des astuces efficaces qui peuvent convenir à tous les chefs d’entreprise. Découvrez les enjeux et les techniques adaptées pour recruter votre futur collaborateur.

Quels sont les enjeux du recrutement sur votre activité ?

Une entreprise qui recrute est une entreprise florissante. Cependant, vous devez faire preuve de professionnalisme dans cette tâche. La qualité de votre nouvel employé doit être bien jaugée. Votre objectif est d’apporter une plus-value à votre activité. Vous avez le droit d’être méticuleux afin d’embaucher le candidat le plus adapté au poste vacant. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à vos collaborateurs des ressources humaines.

Vous pouvez également confier le recrutement à une entreprise spécialisée en externe. L’avis d’un expert est souvent d’un grand conseil pour éviter de perdre votre temps et votre argent sur un profil. En quelque sorte, vous n’avez pas trop le choix, car une erreur de jugement peut vous revenir cher en matière de coût pour le recrutement. Un nouveau collaborateur peu fiable vous quittera au bout de quelques mois.

Quelles sont les étapes importantes d’un recrutement ?

Pour procéder au recrutement d’un nouveau collaborateur, trois étapes doivent être maîtrisées. En premier lieu, il faut définir la fiche de poste selon le besoin réel de l’entreprise sur le poste à pourvoir. Vous et vos partenaires allez établir le profil du candidat idéal. Vous allez également définir le budget nécessaire pour réaliser la procédure de recrutement.

La deuxième phase consiste à rechercher la perle rare, c’est-à-dire réaliser le recrutement proprement dit. En dernier lieu, il ne vous reste plus qu’à accueillir le nouvel employé en passant par la signature d’un contrat dûment consentie par les deux parties.

Pourquoi faire appel à l’expertise d’un recruteur professionnel ?

En interne, vous pouvez lancer une procédure de recrutement pour un poste libre. Cependant, un regard extérieur est souvent une aide précieuse pour recruter un nouveau collaborateur. Les méthodes de recrutement sont complexes. Un expert étudie des profils psychologiques par le biais d’un test afin de déterminer le degré de maturité d’un candidat.

Sachez également qu’un candidat peut vous tromper sans que vous en rendiez compte. Un recruteur professionnel, lui, restera pragmatique tout au long du processus. Le recrutement est important, car une erreur sur le candidat peut coûter cher à votre entreprise. Cependant, un recrutement reste une aventure humaine. Au-delà des compétences, un recrutement humain est la clé d’un recrutement réussi. En pariant sur l’humanisation de la procédure, vous aurez plus de chance de trouver un employé de confiance et compétent.

Les étapes du recrutement au sein d’une entreprise

Le recrutement est une démarche par laquelle chaque entreprise passe pour agrandir et développer ses activités. Mais, il est important de savoir que l’aboutissement de cette action est le fruit de l’ensemble de plusieurs étapes bien strictes qu’il est irrémédiablement nécessaire de suivre. Découvrons dans cet article le protocole à suivre pour un recrutement dans les normes.

L’élaboration du recrutement

La préparation du recrutement nécessite trois points capitaux. Tout d’abord, il est essentiel de définir le poste à pourvoir. La description du travail doit être simple, mais claire. S’appuyant sur des verbes d’action, cela fait office de fiche de poste. Cette fiche doit contenir les missions, les responsabilités et prérogatives, les conditions de travail, et les spécificités du poste. Ensuite, place au profil du candidat. Cela signifie qu’il faut décrire le profil idéal possédant les compétences requises pour le poste. Enfin, il est à préciser les choix des méthodes et les moyens de recrutement. Sur ce point, il s’agit de savoir si le recrutement se fera en interne ou en externe, et les canaux de recrutement : la publication de l’offre, le job dating, …

La conduite du recrutement

La deuxième étape consiste à la recherche de candidats et à la sélection. La campagne de recrutement sert à la négociation des contrats avec les prestataires en cas d’externalisation, l’organisation du planning du recrutement, la fixation des dates et fréquences de publication, la rédaction des annonces et du plan d’action. Une fois ces démarches réglées, c’est la concrétisation des procédures antérieures : le lancement du recrutement. Après la mise en ligne de l’offre d’emploi et de la convenance du lieu pour l’entretien ou pour la remise des dossiers, la sélection débute. Tout intéressé a le droit de se présenter à l’endroit évoqué dans l’annonce pour remettre les papiers demandés. Dès la réception des candidatures, les différents tests et entretiens pour l’obtention d’une décision finale peuvent être passés par les postulants.

La réception de la nouvelle recrue dans l’entreprise

Une fois que le candidat qui répond parfaitement aux profils du poste est trouvé, son intégration s’opère. Il est important que le nouvel employé se sente bien et soit en bonne relation avec ses collègues dès les premiers jours, afin qu’il ne perde pas sa motivation. Les présentations et les rencontres sont nécessaires. Il doit également être mis au courant de l’organisation et du mode de fonctionnement de l’entreprise. Mais, il est tout aussi prioritaire qu’il remplisse les formalités administratives nécessaires avec son employeur, ou la personne responsable de cette tâche. La nouvelle recrue doit rédiger son contrat de travail. Le registre unique du personnel devrait être automatiquement mis à jour à chaque nouvelle embauche.

Faciliter le recrutement d’un nouveau collaborateur

S’entourer des meilleures équipes est le gage de la réussite de votre entreprise, peu importe son âge. En cas de vacances de poste, renvoi, démission ou simple absence, il vous faut trouver rapidement un remplaçant à vos effectifs. Mais la recherche d’un nouveau collaborateur n’est pas toujours facile. Pour ceux qui ont notamment du mal, voici quelques alternatives afin de simplifier les choses.

Les sites de recrutement en ligne

Les sites de recrutement en ligne ont le vent en poupe ces dernières années. Ils proposent des avantages aussi bien pour ceux en quête d’emploi que les entrepreneurs en mal de salariés compétents.

Ce genre de plateforme s’engage envers les recruteurs. Elle engage leur responsabilité dans la recherche du meilleur profil. Elle aide dans l’optimisation de la visibilité de vos annonces. Elle trie les candidatures en fonction des critères de sélection que vous avez émises. Leur rôle est d’accélérer, mais aussi de simplifier la recherche du meilleur profil.

Engager un recruteur professionnel

Vous pouvez également passer par un recruteur professionnel. C’est un sous-traitant qui, à l’instar des sites de recrutement, s’engage envers les entreprises clientes. Vous devez simplement lui transférer le genre de profil dont vous aurez besoin. Le cabinet se chargera de faire passer les premiers entretiens et les premiers tests aux différents candidats possibles afin d’affiner davantage la sélection.

Professionnels, de bon conseil et expert dans leur domaine, les recruteurs sont aujourd’hui très prisés par les grandes enseignes. Désormais, le remplissage des postes vacants n’est plus du ressort des ressources humaines qui pourra s’atteler à d’autres tâches.

Le cabinet de recrutement ne prend aucune décision définitive sans votre accord. Vous pouvez même assister aux derniers tours des éliminations afin de vous faire une idée sur les personnalités des différents candidats. Pour un recrutement réussi, il faut aussi prendre en compte les questions de feeling. Et pour cause, vous allez devoir tout de même collaborer avec le même prestataire pendant des années. Autant choisir une personne avec qui vous avez les mêmes longueurs d’onde.

Recruter à l’intérieur de vos locaux

Une autre solution peut aussi être de recruter à l’intérieur de vos locaux. Vous minimisez ainsi le nombre de candidatures et accélérerez la recherche de la perle rare. L’affichage sera gratuit. Vous devez simplement informer vos salariés en postant un avis de recrutement sur les tableaux d’affichage de votre entreprise.

Ce genre de recrutement se passe exactement comme n’importe quel autre procédé. Vous devez mettre une limite de date de candidature afin de faciliter la gestion des dossiers. Les prétendants, du moins ceux qui répondent à vos critères doivent passer par un entretien. À l’issue de ce dernier, il sera ou pas engagé pour le poste à pourvoir.

Constituer une équipe idéale pour son entreprise

L’essor d’une entreprise repose surtout sur les compétences de l’équipe. Le recrutement ne doit donc pas se faire par hasard. Les recruteurs sont obligés de ne s’intéresser qu’à des candidats potentiels. Ainsi, ils peuvent s’attendre à une meilleure productivité. D’ailleurs, cette opportunité boostera le chiffre d’affaires de l’entreprise, et même sa notoriété.

Ne penser à bâtir qu’une équipe solide

Chaque employeur a déjà une idée en tête de ce qu’est un meilleur employé. Il ne doit pas se contenter des qualifications et des compétences. Il faut aussi s’intéresser à la question de compatibilité ainsi qu’à des qualités supplémentaires. Pour certaines activités, la rapidité s’impose. Tandis que pour d’autres, un travail méticuleux et une finition parfaite sont de mise. Tout dépend donc du poste proposé. À titre d’exemple, un futur service à la clientèle doit savoir écouter et réagir dans le meilleur délai.

L’endroit s’insère aussi parmi les principaux critères pour constituer une belle équipe. Une fois les profils idéals définis, il faut entrer en contact avec les nouveaux diplômés. Pour ce faire, les réseaux dédiés aux professionnels serviront d’une aide capitale aux embaucheurs. L’on peut citer, par exemple, Viadeo, LinkedIn, etc.

Miser sur un plan de recrutement bien dressé

Les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes, doivent prêter plus d’importance à la préparation d’une description de poste. Cette étape permet de souligner les exigences. Le document doit, en effet, comporter cinq principaux points, dont l’intitulé du poste et les informations sur l’entreprise. Il ne faut pas non plus négliger la description du poste, les profils recherchés et les indications pour postuler.

Avant de présélectionner les candidats, le recruteur peut contacter les postulants par courriel ou téléphone, afin de demander un complément d’information. À l’aide de l’administration de tests, le recruteur pourra cerner facilement les candidats compétents. Lors de l’entrevue, le personnel chargé de l’embauche peut utiliser une grille d’analyse. Elle lui permettra de peser les forces et faiblesses des intéressés au poste.

Cibler les meilleurs étudiants universitaires

Les entreprises tournant vers l’avenir donnent aussi des places pour les nouveaux diplômés sans expérience et les étudiants universitaires. Elles peuvent identifier à l’avance les profils prometteurs avant même qu’ils aient en poche leur diplôme. Elles choisissent ainsi de rester en contact avec eux tout au long de leurs études.

Il est tout à fait possible de former une banque de candidats. Pour ce faire, il suffit de procéder à des interviews des étudiants. Ces entretiens permettent de cerner les éléments compétents. Il ne reste plus qu’à tisser des relations avec eux en misant sur le parrainage des activités. Certaines entreprises qui s’intéressent aux étudiants universitaires potentiels n’hésitent pas non plus à participer aux foires de recrutement. À noter que ces bonnes pratiques ne sont plus réservées uniquement aux multinationales. Les PME, elles aussi, peuvent trouver leurs futurs collaborateurs dans les cercles universitaires.

Préparer un recrutement

Il n’est pas facile d’identifier le bon candidat qui possède les qualités nécessaires et le bon profil. Le recruteur doit mettre en place des stratégies pour ne pas se tromper lors du recrutement.

Bien définir ses attentes

Il est indispensable de bien déterminer l’attente du recruteur vis-à-vis du postulant. Le plus important est de savoir si la personne dispose les compétences indiquées dans l’offre d’emploi. La question doit également se poser concernant ses expériences et son savoir-faire. Ses éléments ne suffisent pas dans le domaine du recrutement. Il est à noter que le profil type du bon candidat n’existe pas. Néanmoins, des indicateurs et des critères d’évaluation permettent de repérer la personne idéale pour le poste. C’est durant l’entretien que le responsable découvre les qualités de chaque candidat. Les questions à poser lors de l’entretien méritent alors d’être préparées. Les avis des différents acteurs comme le futur responsable hiérarchique ou le futur responsable hiérarchique du candidat ne doivent pas être négligés.

Les bonnes méthodes pour trouver le bon candidat

Il n’existe aucune formule pour trouver exactement le candidat correspondant au profil recherché. Cependant, le recruteur peut utiliser des méthodes afin de faciliter la tâche. La première chose à faire est d’analyser chaque candidature. Les diplômes et les expériences peuvent être consultés grâce au CV. Par contre, les lettres de motivation permettent de savoir le réel intérêt de chaque candidat vis-à-vis de la société. Deuxièmement, il est nécessaire d’évaluer les compétences et les particularités de leur personnalité. L’utilisation d’une grille d’évaluation peut vous aider à faire le bon choix. Dernièrement, une analyse comparative des candidats doit être effectuée. Il faut dans ce cas noter leurs points forts et leurs points faibles. Le but est de trouver le candidat qui rapproche le plus du profil recherché.

Les éléments à inclure dans la grille d’évaluation

Chaque recruteur doit se servir d’un support efficace afin de mieux gérer le recrutement. La grille d’évaluation est un outil qui permet de récolter les informations nécessaires concernant le candidat. Grâce à cet outil, le recruteur peut comparer et choisir le profil le plus intéressant. D’abord, vous devez noter les qualités et les défauts que vous avez constatés lors du premier contact avec le candidat. Cela concerne sa ponctualité, sa manière de se présenter et sa façon de communiquer. Ensuite, la formation suivie et les compétences techniques et les expériences sont à inclure. Sa motivation d’intégrer la société doit être visible. Viennent ensuite sa capacité d’écoute et tous ses autres points forts. Enfin, sa prétention salariale et ses disponibilités constituent des éléments essentiels à prendre en compte. L’ensemble de ces renseignements peuvent vous aider à prendre la décision finale sans hésiter.