Catégorie dans Recrutement

Les étapes du recrutement au sein d’une entreprise

Le recrutement est une démarche par laquelle chaque entreprise passe pour agrandir et développer ses activités. Mais, il est important de savoir que l’aboutissement de cette action est le fruit de l’ensemble de plusieurs étapes bien strictes qu’il est irrémédiablement nécessaire de suivre. Découvrons dans cet article le protocole à suivre pour un recrutement dans les normes.

L’élaboration du recrutement

La préparation du recrutement nécessite trois points capitaux. Tout d’abord, il est essentiel de définir le poste à pourvoir. La description du travail doit être simple, mais claire. S’appuyant sur des verbes d’action, cela fait office de fiche de poste. Cette fiche doit contenir les missions, les responsabilités et prérogatives, les conditions de travail, et les spécificités du poste. Ensuite, place au profil du candidat. Cela signifie qu’il faut décrire le profil idéal possédant les compétences requises pour le poste. Enfin, il est à préciser les choix des méthodes et les moyens de recrutement. Sur ce point, il s’agit de savoir si le recrutement se fera en interne ou en externe, et les canaux de recrutement : la publication de l’offre, le job dating, …

La conduite du recrutement

La deuxième étape consiste à la recherche de candidats et à la sélection. La campagne de recrutement sert à la négociation des contrats avec les prestataires en cas d’externalisation, l’organisation du planning du recrutement, la fixation des dates et fréquences de publication, la rédaction des annonces et du plan d’action. Une fois ces démarches réglées, c’est la concrétisation des procédures antérieures : le lancement du recrutement. Après la mise en ligne de l’offre d’emploi et de la convenance du lieu pour l’entretien ou pour la remise des dossiers, la sélection débute. Tout intéressé a le droit de se présenter à l’endroit évoqué dans l’annonce pour remettre les papiers demandés. Dès la réception des candidatures, les différents tests et entretiens pour l’obtention d’une décision finale peuvent être passés par les postulants.

La réception de la nouvelle recrue dans l’entreprise

Une fois que le candidat qui répond parfaitement aux profils du poste est trouvé, son intégration s’opère. Il est important que le nouvel employé se sente bien et soit en bonne relation avec ses collègues dès les premiers jours, afin qu’il ne perde pas sa motivation. Les présentations et les rencontres sont nécessaires. Il doit également être mis au courant de l’organisation et du mode de fonctionnement de l’entreprise. Mais, il est tout aussi prioritaire qu’il remplisse les formalités administratives nécessaires avec son employeur, ou la personne responsable de cette tâche. La nouvelle recrue doit rédiger son contrat de travail. Le registre unique du personnel devrait être automatiquement mis à jour à chaque nouvelle embauche.

Faciliter le recrutement d’un nouveau collaborateur

S’entourer des meilleures équipes est le gage de la réussite de votre entreprise, peu importe son âge. En cas de vacances de poste, renvoi, démission ou simple absence, il vous faut trouver rapidement un remplaçant à vos effectifs. Mais la recherche d’un nouveau collaborateur n’est pas toujours facile. Pour ceux qui ont notamment du mal, voici quelques alternatives afin de simplifier les choses.

Les sites de recrutement en ligne

Les sites de recrutement en ligne ont le vent en poupe ces dernières années. Ils proposent des avantages aussi bien pour ceux en quête d’emploi que les entrepreneurs en mal de salariés compétents.

Ce genre de plateforme s’engage envers les recruteurs. Elle engage leur responsabilité dans la recherche du meilleur profil. Elle aide dans l’optimisation de la visibilité de vos annonces. Elle trie les candidatures en fonction des critères de sélection que vous avez émises. Leur rôle est d’accélérer, mais aussi de simplifier la recherche du meilleur profil.

Engager un recruteur professionnel

Vous pouvez également passer par un recruteur professionnel. C’est un sous-traitant qui, à l’instar des sites de recrutement, s’engage envers les entreprises clientes. Vous devez simplement lui transférer le genre de profil dont vous aurez besoin. Le cabinet se chargera de faire passer les premiers entretiens et les premiers tests aux différents candidats possibles afin d’affiner davantage la sélection.

Professionnels, de bon conseil et expert dans leur domaine, les recruteurs sont aujourd’hui très prisés par les grandes enseignes. Désormais, le remplissage des postes vacants n’est plus du ressort des ressources humaines qui pourra s’atteler à d’autres tâches.

Le cabinet de recrutement ne prend aucune décision définitive sans votre accord. Vous pouvez même assister aux derniers tours des éliminations afin de vous faire une idée sur les personnalités des différents candidats. Pour un recrutement réussi, il faut aussi prendre en compte les questions de feeling. Et pour cause, vous allez devoir tout de même collaborer avec le même prestataire pendant des années. Autant choisir une personne avec qui vous avez les mêmes longueurs d’onde.

Recruter à l’intérieur de vos locaux

Une autre solution peut aussi être de recruter à l’intérieur de vos locaux. Vous minimisez ainsi le nombre de candidatures et accélérerez la recherche de la perle rare. L’affichage sera gratuit. Vous devez simplement informer vos salariés en postant un avis de recrutement sur les tableaux d’affichage de votre entreprise.

Ce genre de recrutement se passe exactement comme n’importe quel autre procédé. Vous devez mettre une limite de date de candidature afin de faciliter la gestion des dossiers. Les prétendants, du moins ceux qui répondent à vos critères doivent passer par un entretien. À l’issue de ce dernier, il sera ou pas engagé pour le poste à pourvoir.

Constituer une équipe idéale pour son entreprise

L’essor d’une entreprise repose surtout sur les compétences de l’équipe. Le recrutement ne doit donc pas se faire par hasard. Les recruteurs sont obligés de ne s’intéresser qu’à des candidats potentiels. Ainsi, ils peuvent s’attendre à une meilleure productivité. D’ailleurs, cette opportunité boostera le chiffre d’affaires de l’entreprise, et même sa notoriété.

Ne penser à bâtir qu’une équipe solide

Chaque employeur a déjà une idée en tête de ce qu’est un meilleur employé. Il ne doit pas se contenter des qualifications et des compétences. Il faut aussi s’intéresser à la question de compatibilité ainsi qu’à des qualités supplémentaires. Pour certaines activités, la rapidité s’impose. Tandis que pour d’autres, un travail méticuleux et une finition parfaite sont de mise. Tout dépend donc du poste proposé. À titre d’exemple, un futur service à la clientèle doit savoir écouter et réagir dans le meilleur délai.

L’endroit s’insère aussi parmi les principaux critères pour constituer une belle équipe. Une fois les profils idéals définis, il faut entrer en contact avec les nouveaux diplômés. Pour ce faire, les réseaux dédiés aux professionnels serviront d’une aide capitale aux embaucheurs. L’on peut citer, par exemple, Viadeo, LinkedIn, etc.

Miser sur un plan de recrutement bien dressé

Les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes, doivent prêter plus d’importance à la préparation d’une description de poste. Cette étape permet de souligner les exigences. Le document doit, en effet, comporter cinq principaux points, dont l’intitulé du poste et les informations sur l’entreprise. Il ne faut pas non plus négliger la description du poste, les profils recherchés et les indications pour postuler.

Avant de présélectionner les candidats, le recruteur peut contacter les postulants par courriel ou téléphone, afin de demander un complément d’information. À l’aide de l’administration de tests, le recruteur pourra cerner facilement les candidats compétents. Lors de l’entrevue, le personnel chargé de l’embauche peut utiliser une grille d’analyse. Elle lui permettra de peser les forces et faiblesses des intéressés au poste.

Cibler les meilleurs étudiants universitaires

Les entreprises tournant vers l’avenir donnent aussi des places pour les nouveaux diplômés sans expérience et les étudiants universitaires. Elles peuvent identifier à l’avance les profils prometteurs avant même qu’ils aient en poche leur diplôme. Elles choisissent ainsi de rester en contact avec eux tout au long de leurs études.

Il est tout à fait possible de former une banque de candidats. Pour ce faire, il suffit de procéder à des interviews des étudiants. Ces entretiens permettent de cerner les éléments compétents. Il ne reste plus qu’à tisser des relations avec eux en misant sur le parrainage des activités. Certaines entreprises qui s’intéressent aux étudiants universitaires potentiels n’hésitent pas non plus à participer aux foires de recrutement. À noter que ces bonnes pratiques ne sont plus réservées uniquement aux multinationales. Les PME, elles aussi, peuvent trouver leurs futurs collaborateurs dans les cercles universitaires.

Préparer un recrutement

Il n’est pas facile d’identifier le bon candidat qui possède les qualités nécessaires et le bon profil. Le recruteur doit mettre en place des stratégies pour ne pas se tromper lors du recrutement.

Bien définir ses attentes

Il est indispensable de bien déterminer l’attente du recruteur vis-à-vis du postulant. Le plus important est de savoir si la personne dispose les compétences indiquées dans l’offre d’emploi. La question doit également se poser concernant ses expériences et son savoir-faire. Ses éléments ne suffisent pas dans le domaine du recrutement. Il est à noter que le profil type du bon candidat n’existe pas. Néanmoins, des indicateurs et des critères d’évaluation permettent de repérer la personne idéale pour le poste. C’est durant l’entretien que le responsable découvre les qualités de chaque candidat. Les questions à poser lors de l’entretien méritent alors d’être préparées. Les avis des différents acteurs comme le futur responsable hiérarchique ou le futur responsable hiérarchique du candidat ne doivent pas être négligés.

Les bonnes méthodes pour trouver le bon candidat

Il n’existe aucune formule pour trouver exactement le candidat correspondant au profil recherché. Cependant, le recruteur peut utiliser des méthodes afin de faciliter la tâche. La première chose à faire est d’analyser chaque candidature. Les diplômes et les expériences peuvent être consultés grâce au CV. Par contre, les lettres de motivation permettent de savoir le réel intérêt de chaque candidat vis-à-vis de la société. Deuxièmement, il est nécessaire d’évaluer les compétences et les particularités de leur personnalité. L’utilisation d’une grille d’évaluation peut vous aider à faire le bon choix. Dernièrement, une analyse comparative des candidats doit être effectuée. Il faut dans ce cas noter leurs points forts et leurs points faibles. Le but est de trouver le candidat qui rapproche le plus du profil recherché.

Les éléments à inclure dans la grille d’évaluation

Chaque recruteur doit se servir d’un support efficace afin de mieux gérer le recrutement. La grille d’évaluation est un outil qui permet de récolter les informations nécessaires concernant le candidat. Grâce à cet outil, le recruteur peut comparer et choisir le profil le plus intéressant. D’abord, vous devez noter les qualités et les défauts que vous avez constatés lors du premier contact avec le candidat. Cela concerne sa ponctualité, sa manière de se présenter et sa façon de communiquer. Ensuite, la formation suivie et les compétences techniques et les expériences sont à inclure. Sa motivation d’intégrer la société doit être visible. Viennent ensuite sa capacité d’écoute et tous ses autres points forts. Enfin, sa prétention salariale et ses disponibilités constituent des éléments essentiels à prendre en compte. L’ensemble de ces renseignements peuvent vous aider à prendre la décision finale sans hésiter.