Archive dans août 2019

Constituer une équipe idéale pour son entreprise

L’essor d’une entreprise repose surtout sur les compétences de l’équipe. Le recrutement ne doit donc pas se faire par hasard. Les recruteurs sont obligés de ne s’intéresser qu’à des candidats potentiels. Ainsi, ils peuvent s’attendre à une meilleure productivité. D’ailleurs, cette opportunité boostera le chiffre d’affaires de l’entreprise, et même sa notoriété.

Ne penser à bâtir qu’une équipe solide

Chaque employeur a déjà une idée en tête de ce qu’est un meilleur employé. Il ne doit pas se contenter des qualifications et des compétences. Il faut aussi s’intéresser à la question de compatibilité ainsi qu’à des qualités supplémentaires. Pour certaines activités, la rapidité s’impose. Tandis que pour d’autres, un travail méticuleux et une finition parfaite sont de mise. Tout dépend donc du poste proposé. À titre d’exemple, un futur service à la clientèle doit savoir écouter et réagir dans le meilleur délai.

L’endroit s’insère aussi parmi les principaux critères pour constituer une belle équipe. Une fois les profils idéals définis, il faut entrer en contact avec les nouveaux diplômés. Pour ce faire, les réseaux dédiés aux professionnels serviront d’une aide capitale aux embaucheurs. L’on peut citer, par exemple, Viadeo, LinkedIn, etc.

Miser sur un plan de recrutement bien dressé

Les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes, doivent prêter plus d’importance à la préparation d’une description de poste. Cette étape permet de souligner les exigences. Le document doit, en effet, comporter cinq principaux points, dont l’intitulé du poste et les informations sur l’entreprise. Il ne faut pas non plus négliger la description du poste, les profils recherchés et les indications pour postuler.

Avant de présélectionner les candidats, le recruteur peut contacter les postulants par courriel ou téléphone, afin de demander un complément d’information. À l’aide de l’administration de tests, le recruteur pourra cerner facilement les candidats compétents. Lors de l’entrevue, le personnel chargé de l’embauche peut utiliser une grille d’analyse. Elle lui permettra de peser les forces et faiblesses des intéressés au poste.

Cibler les meilleurs étudiants universitaires

Les entreprises tournant vers l’avenir donnent aussi des places pour les nouveaux diplômés sans expérience et les étudiants universitaires. Elles peuvent identifier à l’avance les profils prometteurs avant même qu’ils aient en poche leur diplôme. Elles choisissent ainsi de rester en contact avec eux tout au long de leurs études.

Il est tout à fait possible de former une banque de candidats. Pour ce faire, il suffit de procéder à des interviews des étudiants. Ces entretiens permettent de cerner les éléments compétents. Il ne reste plus qu’à tisser des relations avec eux en misant sur le parrainage des activités. Certaines entreprises qui s’intéressent aux étudiants universitaires potentiels n’hésitent pas non plus à participer aux foires de recrutement. À noter que ces bonnes pratiques ne sont plus réservées uniquement aux multinationales. Les PME, elles aussi, peuvent trouver leurs futurs collaborateurs dans les cercles universitaires.

Tout savoir sur la liquidation d’une EURL

Une EURL ou entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée est une SARL qui n’a qu’un seul associé. La liquidation d’une telle société se déroule suivant un processus assez complexe. Vous n’avez pas pu atteindre les objectifs fixés au moment de la création de l’EURL ? Vous aimeriez bénéficier d’informations fiables et sûres avant d’engager la procédure de liquidation de l’EURL ? Nous vous disons tout dans cet article. 

Quelle est la procédure de dissolution-liquidation d’une EURL ? 

La procédure de dissolution d’une EURL doit être lancée par l’associé unique, étant donné qu’il est le seul à prendre des décisions dans l’entreprise. Celui-ci est tenu de consigner la décision de liquidation dans un procès-verbal tout en précisant qui est le liquidateur. En effet, ce dernier pourrait être un professionnel ou une autre personne. Le procès-verbal doit aussi préciser la durée de la mission et les obligations du liquidateur. Il pourra être enregistré gratuitement auprès du service des impôts et des entreprises. 

Dans ce cas de figure, l’associé unique perdra son pouvoir de direction au profit du liquidateur. Un avis de liquidation sera ensuite publié dans un journal d’annonces légales. Grâce à cet avis de liquidation, une attestation de parution sera envoyée au greffe chargé d’enregistrer la décision de dissolution. Ensuite, le liquidateur pourra apurer le passif et réaliser l’actif. Pour en savoir plus sur la liquidation EURL, vous pouvez contacter un cabinet de formalités juridiques en ligne. 

Que se passe-t-il après la liquidation de l’EURL ? 

L’administration doit être tenue informée de la clôture de la liquidation. Cette information est transmise par le greffe du tribunal de commerce ou le centre de formalités des entreprises et l’administration fiscale. Il faut ensuite que l’associé unique valide le rapport réalisé par le liquidateur. Cette étape de la procédure met un terme au mandat conféré au liquidateur. L’associé unique redevient ainsi le maître des opérations. 

Il peut aussi confier les formalités de clôture de la liquidation au RH ou à une tierce personne. Les pièces constituant le dossier transmis au greffe du tribunal de commerce sont l’exemplaire original de la décision de dissolution et liquidation de l’entreprise, le formulaire M4 de radiation d’entreprise du registre du commerce et des sociétés en trois exemplaires, un exemplaire certifié conforme des comptes réalisés par le liquidateur et validés par l’associé unique…