Comment bien rédiger son CV de coiffeur ?

Comment bien rédiger son CV de coiffeur ?

Votre formation de coiffeur est terminée, mais vous n’avez pas encore trouvé un emploi en plein temps ? Vous travaillez déjà dans le domaine, mais avez remarqué que les conditions relatives une nouvelle offre sont plus intéressantes ? Dans le premier cas comme dans l’autre, la rédaction de votre CV nécessite la soumission aux règles suivantes.

Bien choisir le titre

Un titre accrocheur est indispensable pour que votre candidature pour rejoindre un salon de coiffure soit retenue. Car votre CV a vocation à faire connaître votre parcours par les recruteurs, vous ne devrez pas vous contenter d’un titre de type « CV de M… ». Ceux-ci devront directement savoir globalement, en lisant votre titre, ce qu’ils peuvent avoir en retenant votre candidature. Rien ne vous interdit de reprendre l’intitulé du poste à pourvoir pour lequel vous avez décidé de vous porter candidat. Cependant, vous aurez la chance d’avoir plus de visibilité en y ajoutant vos qualités ou spécialités. « Coiffeur styliste créatif et innovant » sera, par exemple, un titre attractif.

Ce qu’il faut écrire dans la rubrique « à propos de moi »

Après avoir apposé le titre de leur CV de coiffeuse à domicile ou en salon de coiffure, nombreux sont les candidats qui passent directement à la section « expériences professionnelles ». Ils ne sont pas conscients de l’importante valeur accordée à la rubrique « à propos de moi » par les recruteurs. Il s’agit de vous décrire en quelques lignes en mettant notamment en avant vos principales qualités. Ne commencez cependant pas à écrire sans la réalisation d’une analyse bien approfondie de l’offre d’emploi ou des profils recherchés par le salon que vous souhaitez rejoindre. Basez sur les résultats pour connaître vos qualités et compétences particulières à mettre en avant.

La mise en valeur des expériences professionnelles

Même si la rubrique « à propos de moi » permet déjà aux recruteurs de savoir si vous êtes un candidat idéal ou non, vous les aiderez à se fixer sur leur décision de vous prendre en soignant la section des «expériences professionnelles ». Soyez ainsi clair en ce qui concerne vos précédents postes et les tâches qui y ont été attachés. Cela ne devra cependant pas vous pousser à sacrifier l’agréabilité de la lecture. Il vous est ainsi recommandé, lorsque vous rédigez cette partie de votre CV sur  https://www.genius-cv.com ou un site similaire, de procéder à une présentation en entonnoir et de commencer par vos fonctions les plus récentes.

L’importance des spécialisations dans la section « formation »

Au moment de vous attaquer à la rédaction de la section « formation », vous pourrez être tenté de proposer des descriptions académiques. Cela pourra cependant être contre-productif, car les recruteurs n’auront pas le temps de s’adonner à des lectures académiques. Contentez-vous ainsi de mentionner :

  • Vos établissements d’études et de formation
  • Vos diplômes et autres certifications
  • De la date de vos études et formations et celle de l’obtention de chacun de vos diplômes

Mettez en avant vos compétences dans une rubrique dédiée

La lecture de la rubrique « expériences professionnelles » peut ne pas suffire aux recruteurs pour savoir si vous êtes réellement compétent pour occuper le poste que vous convoitez. Pour cette raison, envisagez de mettre dans votre CV une rubrique ayant pour vocation de présenter vos compétences techniques et celles comportementales. Parmi celles les plus requises dans le domaine figurent notamment la maîtrise de la coupe à la tondeuse, la maîtrise du rasage, le niveau avancé en coloration, le sens du relationnel et la capacité à s’adapter aux exigences des clients.

Jessica Simens