L’évolution du secteur de l’emploi selon le développement économique

L’évolution du secteur de l’emploi selon le développement économique

Le secteur de l’emploi fait partie de ceux qui sont le plus touchés par les crises économiques. Pourtant après une telle débâcle, le relancement de l’économique fait jaillir un nouveau rebond dans ce secteur. Pour réussir à attirer les meilleurs éléments du secteur, les recrutements ont affiné leur critère de recrutement.

L’évolution du chômage et le développement économique

La croissance économique est le résultat d’une productivité qualitative en pleine expansion, soutenu par un développement de l’emploi. Mais cette productivité dépend de nombreux paramètres comme la qualité de production ainsi que de la capacité plafond de productions. Cette capacité de production se traduit par une croissance de l’emploi dans la mesure où ce dernier contribue à l’évolution de l’économie. Car le taux de croissance économique fixe le seuil maximal à laquelle peuvent évoluer le développement de l’emploi et de la productivité du travail ?

Ainsi, l’accroissement et le développement de l’économie ainsi que le chômage sont étroitement liés. Le développement économique appelle la création de nouveau emploi et ainsi diminue le taux de chômage. Au deuxième trimètre de 2020, le taux de chômage a atteint une valeur de 7,8 %. Ce taux représente le taux de la population active en recherche d’emploi. Ce chiffre est en net recul par rapport au chiffre de 2019 à la même période.

Les secteurs de l’emploi en pleine expansion

Chaque époque a son secteur de développement. Porter par l’essor des nouvelles technologies de la communication, de la démocratisation et la facilité de l’accès à internet, le commerce est le secteur qui emploie le plus. Dans ce domaine, les offres de recrutements sont en pleine expansion. Parmi les postes les plus recherchés, on peut noter : assistant commercial, mais également magasinier et préparateur de commandes.

Ensuite, le second secteur en croissance est le secteur de la construction. Dans ce secteur, on peut noter l’immobilier, ainsi que le bâtiment. Parmi les portes recherchées, on note le penchant des recruteurs pour le poste de préparateur du gros œuvre et des travaux publics. On ne peut également pas oublier le secteur des nouvelles technologies de l’information. Ce secteur est devenu un vrai pilier de la croissance économique.

Les critères de recrutement des employeurs

De nos jours, les recruteurs mettent plus l’accent sur l’aspect humain des candidats. Ainsi parmi les critères d’évaluations, on a :

  • La motivation : ce critère démontre la capacité du candidat à s’investir dans son travail. Mais également, démontre sa capacité d’adaptation, un critère non négligeable dans le monde de l’entreprise.
  • L’expérience professionnelle et les diplômes : les recruteurs sont plus sensibles aux expériences professionnelles positives du candidat avant ces diplômes.
  • Prestation salariale : surement le critère le plus décisif. Une prestation salariale réaliste et en adéquation avec le poste demeure un critère privilégié par les recruteurs.
Jessica Simens