Archive dans mars 2019

Comment choisir le bon candidat pour une offre d’emploi ?

Les démarches pour le recrutement d’un bon candidat coûtent cher à l’entreprise. C’est pour cela qu’il est primordial de mettre en place la bonne stratégie pour dénicher la perle rare pour occuper le poste. Le bon talent est celui qui participera au développement de l’activité et qui apportera de la valeur ajoutée à l’employeur. Découvrez les bons outils à utiliser pour mieux cerner le candidat à recruter.

Comment bien préparer le recrutement ?

Avant toute chose, il est indispensable pour l’employeur de comprendre que le recrutement doit se faire au bon moment. Il doit s’agir d’un vrai besoin dans l’entreprise et les profils à recruter doivent être déjà identifiés depuis un bon bout de temps. Au moment du recrutement, les acteurs concernés se doivent d’être réactifs par rapport à la bonne décision à prendre. Une bonne organisation d’un processus de recrutement consiste à organiser les entretiens, à recueillir les feedbacks des collaborateurs, à fixer un deadline pour annoncer au candidat le verdict. Il faut que le recruteur ait un emploi du temps clair afin de ne pas passer à côté du bon candidat. Il arrive que si l’attente est trop longue pour la décision, le candidat pourra être pris ailleurs.

Comment détecter le bon candidat ?

Un bon recruteur doit agir vite dans la prise de décision lorsqu’il se trouve en face d’un bon candidat. Ce dernier est facile à reconnaître, car il correspond le plus au profil demandé par le poste. Lors de l’entretien, il va briller à l’expression orale comme à l’écrit, il aura une aisance relationnelle palpable. Entre autres, il va réussir aux différents tests techniques et sera probablement très réactif aux mises en situation diverse. Ce sont ces informations que les acteurs concernés vont croiser et analyser pour savoir si le candidat a la bonne posture, l’endurance ou encore le talent recherché pour le poste. La bonne décision doit-être prise dans le plus bref délai, mais elle ne doit pas être non plus irrationnelle. La perle rare est souvent élue à l’unanimité par les recruteurs. S’il y a de la concurrence, un deuxième entretien peut aider l’entreprise à départager les candidats.

Comment une question pertinente peut-elle faire toute la différence ?

Il arrive souvent que de nombreux candidats répondent aux compétences demandées par l’offre d’emploi. Il en est de même lors de l’entretien avec les candidats, il est difficile de détecter le talent rare, car tout le monde est exceptionnel. C’est là que l’intervention d’une bonne stratégie est salvatrice. Avec des compétences égales, comment faire la différence pour choisir le bon candidat ? Le plus important est d’anticiper la valeur ajoutée d’un candidat pour le poste dans les mois à venir. Pour y parvenir, le recruteur doit mettre à plat certaines questions telles que : a-t-il un raisonnement créatif ? Ou encore a-t-il une aisance relationnelle ?