Création d’entreprise : comment trouver une aide financière ?

Lorsque vous êtes en train de constituer votre entreprise, vous devez résoudre de nombreux problèmes. Il existe plusieurs types d’aide que vous pouvez solliciter. Cette demande peut se faire en quelques heures dans les locaux d’une agence « Pôle Emploi ». 

Utilisez l’ACRE 

L’Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise (ACRE) est un dispositif permettant d’apporter une aide aux entrepreneurs voulant démarrer leur activité. L’idée est de donner aux chefs d’entreprise des avantages fiscaux. Ces derniers portent sur une exonération partielle ou intégrale des charges sociales pendant les trois premières années de la vie de l’entreprise. Pour obtenir un financement dans le cadre de l’ACRE, il ne faut pas déjà l’avoir demandé et obtenu pendant les trois années précédentes. De plus, l’entreprise aidée doit respecter un cahier de charges précis pendant au moins deux ans. 

Ayez recours à l’ARCE

Pour trouver une aide pour la création de votre entreprise, vous pouvez solliciter l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise. L’ARCE a de nombreux avantages dont celui de permettre de bénéficier d’un financement pour la création de votre entreprise tout en conservant la possibilité de bénéficier des allocations de chômage. Ainsi, au cas où l’entreprise cesse de fonctionner, le gérant pourra à nouveau percevoir ses allocations de chômage. Si vous obtenez l’ARCE, elle vous sera versée sous forme de capital.

Sollicitez le NACRE

Il faut avoir une bonne motivation pour mettre sur pied une entreprise. Parmi les aides que vous pouvez solliciter, il y a le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise (NACRE). Ce dernier se déploie dans au moins deux domaines. D’une part, une assistance pour la réalisation des études de marché devant vous permettre de créer votre entreprise. D’autre part, le NACRE vous permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro. Cette opportunité de financement est valable pendant 3 ans.

Pourquoi et comment se former en PowerPoint ?

Développé par Microsoft, PowerPoint est un logiciel conçu pour la présentation et inclus dans la suite bureautique Office. L’on s’en sert pour diffuser grâce à un vidéo projeteur, des diapositives qui viennent accompagner ou appuyer un exposé oral. C’est un outil bureautique qui connait une forte popularité dans l’univers professionnel et optimise de ce fait l’employabilité de ceux qui en maitrisent l’usage. Vous devrez pour cela vous y former et voici justement comment procéder.

Pourquoi se former à PowerPoint ?

Les cours de PowerPoint sont ouverts à tous. Ils s’étalent habituellement sur un programme d’initiation (adressé aux débutants) et un programme de perfectionnement (pour ceux qui en connaissent déjà les bases ou fondamentaux). L’apprentissage est assez rapide et quelques heures suffisent généralement pour être tout à fait à l’aise dans le maniement du logiciel. De plus, lors de ces formations, l’on va bien au-delà de simples connaissances techniques sur la manipulation du progiciel. Un accent est également mis sur votre communication en public et des astuces complémentaires vous sont données pour améliorer votre élocution et captiver votre auditoire. Ce type de compétences est en effet requis dans bien des secteurs professionnels et si vous souhaitez en profiter, contactez l’agence PowerPoint Spitch Consulting.

Comment utiliser PowerPoint ?

Pour utiliser PowerPoint, vous devrez au préalable soigneusement préparer votre présentation en amont. Vous élaborerez alors vos slides ou diaporamas en les structurant de manière concordante avec votre discours. Vous y ajouterez ensuite les animations, images et graphiques de votre choix afin que l’exposé soit non seulement plus dynamique et attractif, mais aussi plus compréhensible. Ainsi, lors de la présentation vous ferez simplement défiler les pages du document qui illustrent les grandes lignes de l’exposé et vous vous appuierez sur vos notes pour en détailler le contenu. Avec une bonne organisation de vos idées et de l’éloquence, vous serez alors certain que cet outil vous permettra de briller lors des réunions, conférences, séminaires, cours ou autres.

Comment devenir gestionnaire de stock ?

Comme l’indique son nom, le gestionnaire de stock est le professionnel chargé de coordonner les opérations de stockage des marchandises. Il veille donc à leur disponibilité et travaille en relation avec les commerciaux et les transporteurs pour vérifier l’arrivage et la livraison des commandes. C’est surtout un métier pourvoyeur d’emploi qui intéresse d’ailleurs de nombreux Français. Si vous envisagez aussi d’y faire carrière, voici la formation qui vous y donnera accès.

La formation au métier de gestionnaire de stock

Le métier de gestionnaire de stock est généralement ouvert aux personnes titulaires d’un diplôme universitaire du type bac + 2 dans le domaine de la logistique. Pour y prétendre vous devez donc obtenir un DUT dans les filières comme transport logistique et gestion en alternance ou même en logistique industrielle et organisation. Vous pouvez également passer par un BTS en méthodes et exploitations logistiques pour y accéder. Il est même possible de poursuivre votre formation dans un cycle de licence pour approfondir vos connaissances et développer votre employabilité. Vous présenterez ainsi un profil professionnel plus attractif qui séduira les employeurs et les poussera à vous donner votre chance. Pour tout besoin, découvrez cette formation gestion des stocks.

Compétences, salaires et opportunités

Tout gestionnaire de stock se doit d’être méthodique et extrêmement rigoureux. Il doit donc être permanemment concentré et avoir une excellente mémoire. Il en aura surtout besoin pour repérer l’emplacement des produits en entrepôt, maitriser leurs noms, références et quantités disponibles. Il doit également avoir le sens du relationnel et du travail en équipe car il discutera fréquemment avec les fournisseurs et clients de la boîte. En début de carrière, ce professionnel peut prétendre à un salaire mensuel d’environ 1450€, puis il évoluera progressivement pour atteindre les 1850€. Il a aussi des opportunités de carrière et peut ainsi espérer être promu responsable de plateforme de logistique et même directeur des achats et des approvisionnements. Toute entreprise en a besoin pour une meilleure organisation.

Les principaux ratios financiers d’une entreprise

Si vous avez l’intention d’investir dans une entreprise. Il est important de bien analyser sa santé financière pour vous assurer que votre investissement soit rentable. Les ratios financiers sont d’ailleurs des outils que vous devez étudier en profondeur pour avoir une idée précise de l’état d’une société donnée. Mais quels sont les principaux ratios d’une entreprise ?

Les ratios de solvabilité de l’entreprise

Les ratios financiers d’une entreprise sont des informations chiffrées disponibles depuis ses comptes. Le ratio de solvabilité vous indique, par exemple, le niveau d’endettement d’une entreprise. Cette donnée vous fournit ainsi de précieuses informations sur l’équilibre financier d’une société. Ce ratio est d’ailleurs étudié par les institutions financières au moment d’une demande de prêt. En effet, le ratio de solvabilité permet aux banques de déduire si une entreprise est en mesure de rembourser un crédit à une date fixée. En terme d’analyse, si une entreprise présente un ratio de solvabilité faible, cela signifie qu’elle ne dispose pas d’une indépendance financière équilibrée. À contrario, plus le ratio de solvabilité d’une entreprise est élevé et plus cette dernière dispose de capacités pour rembourser ses dettes à court et long terme. 

Avant de nouer un partenariat commercial avec une entreprise, il peut être utile d’étudier son ratio de solvabilité en divisant ses capitaux propres par son actif total. À noter que le ratio de solvabilité d’une entreprise sera considéré comme correct à partir de 25%.

Les ratios de rentabilité de l’entreprise

Les ratios de rentabilité d’une entreprise permettent d’évaluer sa viabilité financière ainsi que sa position au sein de son secteur d’activité. Parmi les ratios de rentabilité de l’entreprise se trouvent :

  • La marge bénéficiaire nette : si elle est élevée, cela signifie que l’entreprise dispose d’un bon contrôle de ses dépenses, elle est donc potentiellement plus rentable que d’autres entreprises de son secteur d’activité ;
  • Le rendement du capital employé : ce ratio permet de vérifier qu’une entreprise n’est pas sous-capitalisée et qu’elle utilise ses dettes afin de générer des effets de levier financier.

Les ratios de liquidité de l’entreprise

Les ratios de liquidité d’une entreprise vous permettent d’évaluer sa capacité de remboursement de ses crédits à court terme :

  • Le ratio de liquidité générale : met en parallèle les dettes à court terme de l’entreprise avec ses actifs à courts terme ;
  • Le ratio de liquidité immédiate : met en parallèle les obligations financières de l’entreprise à court terme avec la mobilisation de ses actifs de placement.

Et si vous ouvriez une franchise Easy Cash ?

Peut-être êtes-vous dans une période de votre vie où vous souhaitez changer de voie professionnelle… Si tel est le cas, c’est le moment ou jamais d’ouvrir un commerce, et notamment dans le monde de l’achat revente d’occasion. Cependant, se lancer dans cet univers tête baissée n’est pas toujours aisé, surtout si c’est votre première entreprise… C’est pourquoi, se tourner vers une franchise comme Easy Cash pourrait être la solution idéale pour vous. Explications.

Devenir franchisé Easy Cash pour ouvrir son commerce

Si vous ne savez pas ce qu’est une franchise, petite définition rapide : il s’agit plus ou moins d’ouvrir une enseigne au nom d’un groupe connu et reconnu dans notre pays, afin de profiter de son savoir-faire ainsi que de toute la logistique possible. En échange, le franchisé reverse une partie de son chiffre d’affaires au groupe. Dans le cas d’Easy Cash, cela fonctionne de la même façon. Vous pouvez donc ouvrir une franchise en respectant ces quelques conditions :

  • D’un apport personnel de 50 000 € (qui sera reversé dans le commerce pour son ouverture)
  • D’un droit d’entrée de 35 000 € (qui, lui, sera reversé à la franchise Easy Cash)
  • Du suivi d’une formation pour apprendre le métier

Et… C’est tout ! Bien entendu, il faut posséder des qualités intrinsèques à la gestion d’une enseigne Easy Cash et de son équipe (car, oui, vous allez devenir patron, et donc, embaucher). De ce fait, vous pourrez espérer générer un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros pour votre boutique. Bien entendu, c’est une moyenne, mais c’est pour vous dire à quel point la franchise Easy Cash fonctionne bien en France !

Bref, quoi qu’il en soit, vous pourrez vous lancer si vous le souhaitez. Ce ne sera pas forcément facile tous les jours, il faudra vous occuper du recrutement, par exemple, mais le résultat final pourrait être des plus intéressants !

Les méthodes pour optimiser la sonorisation d’une salle

À l’heure où le télétravail est rentré dans les mœurs suite à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, la visioconférence s’est fait une place de choix auprès des chefs d’entreprise. Si ce type d’installation nécessite d’appliquer plusieurs prérequis, une problématique revient souvent sur le devant de la scène : la sonorisation. Certes, depuis quelques années, de nouvelles solutions ont vu le jour. Mais cibler la meilleure alternative pour sa structure peut vite devenir un casse-tête. Surtout si l’on n’applique pas les bonnes méthodes. Focus sur les astuces pour optimiser la sonorisation d’une salle.

Des prestations haut de gamme

Il suffit de poser la question à tous les experts du secteur pour comprendre que l’installation d’une sonorisation est devenue une affaire de précision. Que cela soit pour des auditoriums, des salles de conférence ou des espaces commerciaux, il y a désormais des offres pertinentes. Si la finition audio optimale est recherchée par toutes les entreprises, le matériel est capital. Dans cette optique, les micros représentent un élément incontournable. Enfin, ne négligez pas l’affichage dynamique. Quand on sait que la majorité des présentations actuelles se font à l’oral et à l’écrit, il serait dommage de ne pas optimiser l’affichage.

Faire confiance à des pros

SI cela peut sembler évident, on préfère le mentionner d’entrée de jeu. Pour mettre toutes les chances de votre côté, on ne peut que trop vous conseiller de faire appel à des professionnels certifiés et reconnus. Outre le savoir-faire, c’est le large choix d’outils et de méthodes innovantes qui fait la différence auprès du public. Malgré certains clichés, il n’est pas obligatoire d’avoir un budget XXL pour s’attacher les services de ce type d’expert. Penchez-vous sur les tarifs du secteur, vous vous apercevrez que le secteur est en plein essor. Conséquence, les prix sont à la baisse. Un détail qui risque d’en faire réfléchir plus d’un.

Un audit de paie pour respecter toutes les législations

Les entreprises sont invitées à réaliser des vérifications assez régulièrement notamment pour savoir si les salaires proposés sont en parfaite adéquation avec la législation du travail. Des experts sont alors à leurs côtés afin de réaliser un audit de paie dans les meilleurs délais. Il s’agit d’une démarche de conformité qu’il ne faut pas négliger et il est préférable de la confier à de vrais professionnels. 

Réajuster quelques écarts au niveau des salaires

Il y a souvent des disparités au sein d’une même entreprise et des différences sur l’ensemble du secteur. De ce fait, un audit de paie permet d’ajuster les salaires pour qu’ils soient en adéquation avec les législations. Cela permet aussi de respecter toutes les règles du travail, sociales et fiscales qui sont en vigueur en France. 

  • La non-conformité des paies peut être problématique pour vos finances surtout si vous faites l’objet d’un contrôle.
  • Grâce à audit de paie, vous pourrez gagner du temps, respecter toutes les conventions et surtout optimiser les coûts par rapport aux charges sociales.
  • Vous limitez aussi les risques d’un redressement par l’URSSAF et vous améliorez les salaires de vos employés.
  • En faisant appel à une entreprise de ce genre, vous aurez plusieurs étapes avec notamment la découverte et l’analyse du dossier.

Cela permet d’avoir une vérification des bulletins, des cotisations et des contributions sociales, mais également de gérer les absences, les différents contrats et de calculer les dépenses fiscales. Grâce à une synthèse très précise, il sera possible d’avoir des conseils pour ajuster les paies au sein de l’entreprise. L’audit a la particularité d’être clair et très détaillé.

Ce sont donc de vrais experts qui sont à votre service et ils vous proposeront des actions correctives de grande qualité. Vous ne serez pas seul lors de ces changements puisque des conseillers vous épauleront pour cette mise en conformité indispensable.

Pourquoi choisir l’inbound marketing pour votre stratégie ?

Les entreprises ont besoin d’une belle visibilité que ce soit pour la vente des produits, des services ou des prestations. Des spécialistes proposent alors des stratégies qui répondent à toutes les attentes. Vous pouvez alors profiter des avantages de l’inbound marketing, cela permet de cibler des prospects qualifiés. Lorsque vous dévoilez une boutique, vous devez impérativement connaître les clients visés pour adapter votre stratégie et votre catalogue. 

Les commerciaux pourront gagner du temps

Dans les entreprises, les commerciaux sont très importants puisqu’ils peuvent nouer des partenariats et optimiser la signature des contrats. Toutefois, ils ont tendance à perdre un temps important puisqu’ils ne s’adressent pas aux bons clients. Les appels sont alors inutiles et le retour sur investissement est très faible. C’est pour cette raison que la stratégie de l’inbound marketing est indispensable. 

  • Cela évite d’attendre près de 8 tentatives pour avoir un client intéressé par la prestation.
  • Vous attirez rapidement des prospects qui sont prêts à signer le contrat et ils sont en quête d’informations supplémentaires.
  • Avec une telle stratégie, les pertes de ressources ne sont plus aussi importantes, vous disposez alors d’un ROI de grande qualité.
  • Une stratégie digitale globale peut être indispensable pour être certain que l’inbound marketing portera ses fruits. Vous misez ainsi sur un levier très puissant en ciblant les clients les plus pertinents.

Il faut alors se pencher sur le référencement naturel, la création d’un blog en l’alimentant, avec des contenus très pertinents, vous devez aussi attirer les clients avec des catalogues parfaitement adaptés. Si vous avez des lacunes, des doutes ou des questions, demandez la réalisation d’un bilan et vous pourrez obtenir des pistes d’amélioration.

N’oubliez pas que le parcours d’achat du client ou du prospect est particulièrement important et il regorge d’informations que vous devez utiliser. Ces dernières seront alors parfaites pour l’intégralité de votre stratégie d’inbound marketing. 

Les essentiels à connaître sur la domiciliation d’entreprise

Se lancer dans la création d’une entreprise va nécessiter de suivre diverses démarches pour bien faire cela. En outre, il est crucial pour celle-ci d’avoir une adresse de domiciliation qui soit en bonne et due forme. Les détails de cela sont à bien comprendre si on souhaite pouvoir faire cette tâche efficacement.

Assigner une adresse à votre activité

Afin que vous puissiez effectuer au mieux vos activités professionnelles, il est nécessaire pour votre entreprise d’avoir une adresse. Elle va tenir divers rôles, comme informer sur les détails de la nationalité de votre entreprise, mais aussi lui fournir un siège social. C’est aussi important pour les tâches administratives, qui impliquent notamment la réception de courrier.

Dès le moment où une telle adresse aura été confirmée, elle sera affichée sur l’ensemble des documents officiels. Parmi les impacts du fait de se décider pour une adresse professionnelle, il y a la question du prestige fourni. Si votre entreprise est domiciliée dans un endroit ayant une certaine popularité, cela va jouer en votre faveur. Les options qui se présentent à vous vis-à-vis de cela sont par ailleurs assez nombreuses.

Domicilier votre entreprise à votre adresse personnelle

Il vous est possible de choisir votre domicile comme adresse de domiciliation pour votre entreprise. Notamment, ce n’est pas possible de faire cela sur le long terme pour une compagnie. Aussi, c’est un choix vers lequel on va se tourner le temps de trouver une adresse plus convenable.

Il existe une durée limite de 5 ans pour l’utilisation d’une adresse professionnelle pour une entreprise. Passé cela, il lui faudra trouver un endroit plus convenable. D’un autre côté, ce n’est pas tellement positif pour vous vis-à-vis des futurs collaborateurs.

Louer un local commercial ou opter pour les pépinières d’entreprises

La location d’un local commercial professionnel est le recours le plus courant pour les entreprises. Ici, l’ensemble des activités va se dérouler dans un tel local, et l’emplacement va généralement jouer un rôle stratégique. Cette solution est cependant assez onéreuse, et il faut y songer à deux fois.

L’autre option pour les jeunes entreprises est encore de s’inscrire à une pépinière d’entreprises. D’autres avantages sont également à prendre en considération, comme le fait de pouvoir interagir avec les autres compagnies de la pépinière. En revanche, le coût de cette solution connaît également une hausse.

Se tourner vers une société de domiciliation

C’est un recours qui gagne de plus en plus en popularité auprès des professionnels. Ici, il est question de confier la tâche de domiciliation de votre entreprise à une agence. Celle-ci va ainsi prendre en main toutes les démarches requises pour faire cela. C’est notamment intéressant si vous souhaitez être domicilié dans une ville de grand renom.

La domiciliation d’une entreprise à Lyon est une des options vers lesquelles il est intéressant de se tourner. Cette destination est en effet en train de faire face à un boom sur le plan économique. Avoir une adresse sur place se présente ainsi comme une opportunité des plus profitables pour vos activités professionnelles.

L’évolution du secteur de l’emploi selon le développement économique

Le secteur de l’emploi fait partie de ceux qui sont le plus touchés par les crises économiques. Pourtant après une telle débâcle, le relancement de l’économique fait jaillir un nouveau rebond dans ce secteur. Pour réussir à attirer les meilleurs éléments du secteur, les recrutements ont affiné leur critère de recrutement.

L’évolution du chômage et le développement économique

La croissance économique est le résultat d’une productivité qualitative en pleine expansion, soutenu par un développement de l’emploi. Mais cette productivité dépend de nombreux paramètres comme la qualité de production ainsi que de la capacité plafond de productions. Cette capacité de production se traduit par une croissance de l’emploi dans la mesure où ce dernier contribue à l’évolution de l’économie. Car le taux de croissance économique fixe le seuil maximal à laquelle peuvent évoluer le développement de l’emploi et de la productivité du travail ?

Ainsi, l’accroissement et le développement de l’économie ainsi que le chômage sont étroitement liés. Le développement économique appelle la création de nouveau emploi et ainsi diminue le taux de chômage. Au deuxième trimètre de 2020, le taux de chômage a atteint une valeur de 7,8 %. Ce taux représente le taux de la population active en recherche d’emploi. Ce chiffre est en net recul par rapport au chiffre de 2019 à la même période.

Les secteurs de l’emploi en pleine expansion

Chaque époque a son secteur de développement. Porter par l’essor des nouvelles technologies de la communication, de la démocratisation et la facilité de l’accès à internet, le commerce est le secteur qui emploie le plus. Dans ce domaine, les offres de recrutements sont en pleine expansion. Parmi les postes les plus recherchés, on peut noter : assistant commercial, mais également magasinier et préparateur de commandes.

Ensuite, le second secteur en croissance est le secteur de la construction. Dans ce secteur, on peut noter l’immobilier, ainsi que le bâtiment. Parmi les portes recherchées, on note le penchant des recruteurs pour le poste de préparateur du gros œuvre et des travaux publics. On ne peut également pas oublier le secteur des nouvelles technologies de l’information. Ce secteur est devenu un vrai pilier de la croissance économique.

Les critères de recrutement des employeurs

De nos jours, les recruteurs mettent plus l’accent sur l’aspect humain des candidats. Ainsi parmi les critères d’évaluations, on a :

  • La motivation : ce critère démontre la capacité du candidat à s’investir dans son travail. Mais également, démontre sa capacité d’adaptation, un critère non négligeable dans le monde de l’entreprise.
  • L’expérience professionnelle et les diplômes : les recruteurs sont plus sensibles aux expériences professionnelles positives du candidat avant ces diplômes.
  • Prestation salariale : surement le critère le plus décisif. Une prestation salariale réaliste et en adéquation avec le poste demeure un critère privilégié par les recruteurs.