Aides à la création d’entreprise pour les étudiants : un tremplin vers le succès

Entreprendre, c’est se lancer dans une aventure passionnante et épanouissante, mais également semée d’embûches. Pour les étudiants qui souhaitent créer leur entreprise, de nombreuses aides sont disponibles afin de faciliter leur parcours entrepreneurial. Dans cet article, nous vous présenterons différentes aides à la création d’entreprise spécialement dédiées aux étudiants.

1. Les dispositifs du gouvernement

Le statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE): instauré en 2014, ce statut permet aux étudiants et jeunes diplômés de bénéficier d’un accompagnement pour développer leur projet entrepreneurial tout en poursuivant leurs études. Il s’adresse aux moins de 28 ans et offre des avantages tels que la possibilité de remplacer un stage par un projet d’entreprise ou encore l’accès à des espaces de coworking.

Les pépinières d’entreprises: ces structures soutenues par l’État accueillent les entrepreneurs en herbe pour leur proposer des locaux adaptés, des formations et un accompagnement personnalisé. Certaines pépinières sont spécifiques aux étudiants et jeunes diplômés, comme La Ruche ou Le Comptoir.

2. Les aides financières

L’aide financière à la création ou reprise d’une entreprise (ACRE): cette aide consiste en une exonération partielle des charges sociales pour les créateurs et repreneurs d’entreprise. Les étudiants-entrepreneurs peuvent en bénéficier à condition de s’inscrire en tant que travailleur indépendant.

Les bourses et prêts d’honneur: plusieurs organismes proposent des financements aux porteurs de projet, sous forme de bourses ou de prêts d’honneur à taux zéro. Parmi eux, on compte le réseau Entreprendre, le Moovjee ou encore la Fondation de France.

3. Les concours et prix

Pour encourager l’innovation et soutenir la création d’entreprise chez les étudiants, plusieurs concours et prix ont été mis en place, tels que :

  • Le Prix PEPITE (Pôle Étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat): ce prix national récompense chaque année une vingtaine de projets innovants portés par des étudiants-entrepreneurs.
  • Le Concours i-Lab: organisé par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, il a pour objectif de soutenir la création d’entreprises innovantes issues du milieu universitaire.

4. Les formations et accompagnements spécifiques

Certaines écoles ou universités proposent des formations dédiées à l’entrepreneuriat ou mettent en place des dispositifs d’accompagnement spécifiques pour leurs étudiants. Par exemple :

  • Le HEC Challenge+: ce programme d’accompagnement intensif à la création d’entreprise est proposé par HEC Paris.
  • L’incubateur de l’École polytechnique: cette structure propose un accompagnement sur-mesure pour les étudiants et diplômés de l’X qui souhaitent créer leur entreprise.

En somme, les étudiants qui souhaitent se lancer dans la création d’entreprise peuvent bénéficier de nombreuses aides, tant au niveau financier qu’en termes d’accompagnement. Il est essentiel de bien s’informer sur ces dispositifs afin de mettre toutes les chances de réussite de son côté et ainsi contribuer à dynamiser le tissu économique français.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*